Accueil / Actualités / Washington a ouvert les hostilités militaires contre la Russie

Washington a ouvert les hostilités militaires contre la Russie

La Russie a fourni des preuves montrant que Washington collabore avec ISIS dans les attaques contre les forces russes.

Lors d’une attaque gérée par Washington, ISIS a tenté de capturer 29 hommes de la police militaire russes. Mais les forces spéciales russes sont entrées dans la mêlée, et il en a résulté des pertes spectaculaires pour ISIS.

Lors d’une autre attaque gérée par Washington qui violait les accords, le général russe Valery Asapov et deux colonels russes ont été tués.

Tôt ou tard, le gouvernement russe comprendra que Washington n’est pas un gouvernement rationnel avec qui l’on peut appliquer la diplomatie, chercher la paix et passer des accords. Tôt ou tard, le gouvernement russe comprendra que, loin d’être rationnels, les décideurs de Washington sont un ramassis de psychopathes criminellement aliénés, esclaves du complexe militaro-sécuritaire qui, pour sa part, recherche d’énormes profits.

En d’autres termes, pour les puissants groupes d’intérêts qui contrôlent le gouvernement étasunien, la guerre est un centre de profit. Tout luxe de diplomatie russe est inutile contre ce fait.

Il est regrettable que le gouvernement russe n’ait pas réalisé à qui il avait affaire. Si le gouvernement russe n’avait pas projeté sa propre rationalité sur Washington, la guerre en Syrie serait finie depuis belle lurette. À la place, espérant un arrangement, les Russes ont agi par à-coups, et donné ainsi à Washington le temps de se rétablir des chocs de leurs interventions et de mettre sur pied des plans de morcellement de la Syrie afin de maintenir à jamais le chaos là-bas. Pour avoir caressé l’espoir d’un arrangement, le danger dont nous a avertis The Saker est réel.

Les protestations des footballeurs en faveur des Noirs, qui s’insurgent en refusant de se tenir debout pendant l’hymne national, arrivent à un moment regrettable. Cela fait le jeu du complexe militaro-sécuritaire, qui utilise la forte voix du Président Trump contre l’« anti-américanisme » pour attiser la ferveur patriotique. Il est stupéfiant de voir que les gens se laissent prendre systématiquement. Le complexe militaro-sécuritaire et sa pressetituée fomentent la colère du public contre ceux qui « attaquent notre pays ». Cette colère se détournera des footballeurs pour se reporter contre la Russie.

Avec le public dans sa poche, le complexe militaro-sécuritaire multipliera ses provocations téméraires contre la Russie, jusqu’à ce que nous soyons tous morts.

 

À propos LC

Voir également

La Palestine suspend tous ses contacts avec les Etats-Unis et ouvre grand les bras à la Russie

Il semblerait que la Palestine privilégie désormais la Russie comme médiateur mondial de facto. Par ADAM …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *