Accueil / Actualités / L’Afrique du Sud ouvre la première école de sorcellerie sur le continent. C’est un véritable fait insolite

L’Afrique du Sud ouvre la première école de sorcellerie sur le continent. C’est un véritable fait insolite

Si en Europe il existe des académies où l’on enseigne les sciences métaphysiques ou la magie blanche, l’Afrique du Sud, elle, a décidé de ne pas être en reste.

En effet, la nation arc-en-ciel a ouvert récemment la toute première école de sorcellerie en Afrique. Cet établissement aura pour mission de former des sorciers et délivrer des diplômes ès sciences en sorcellerie.

La nouvelle école est placée sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur. Selon des médias sur place, le ministre sud-africain de l’Enseignement supérieur, Blade Nzimande, a annoncé que cette école de sorcellerie a ouvert ses portes depuis le 20 mars dernier et commencera à recevoir ses premiers étudiants cette année.

Pour justifier la création de cette école hors du commun, le ministre a affirmé que l’État était fatigué des personnes exerçant la sorcellerie sans permis. Tout comme les ingénieurs et les médecins, ainsi que des pasteurs qui vont à des universités pour apprendre davantage sur leur profession, les sorciers et sorcières devront suivre des formations pour mieux utiliser leurs dons en conséquence. Les formulaires d’inscription seront bientôt disponibles sur le site de l’école.

L’on apprend qu’outre la magie noire, les futurs pensionnaires de la première école de sorcellerie d’Afrique apprendront les mathématiques et les sciences physiques.
En savoir plus sur http://reseauinternational.net/lafrique-du-sud-ouvre-la-premiere-ecole-de-sorcellerie-sur-le-continent-cest-un-veritable-fait-insolite/#PFmTwtsEJWUTs3xd.99

À propos LC

Voir également

Le Maroc menace de rompre ses relations diplomatiques avec les Pays-Bas et rappelle son ambassadeur

Communiqué du MAE marocain et la vidéo de Said Chaou Said Chaou habitant au Pays-Bas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *