Accueil / Géopolitique

Géopolitique

décembre, 2017

  • 10 décembre

    L’Arabie Saoudite propose une autre capitale aux Palestiniens

    L’Arabie Saoudite a demandé aux Palestiniens d’abandonner Jérusalem-Est comme capitale d’un futur Etat palestinien. Selon le New York Times, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a proposé à Mahmoud Abbas, lors de son passage dans le royaume en novembre, de faire d’Abu Dis, une commune proche de la ville sainte, …

  • 9 décembre

    Les Emirats recrutent des mercenaires fils de harkis en France

    Des sources informées en France rapportent que les services émiratis ont envoyé dernièrement dans ce pays des recruteurs de légionnaires parmi les fils de harkis et les personnes d’origine marocaine qui ont une formation au maniement des armes, en plus d’anciens militaires de ces deux pays, qui sont déjà préparés …

  • 9 décembre

    Libye: la nouvelle carte des Khaddafi

    En Libye, l’argent ne fait pas le bonheur et pour certains il a du mal à mobiliser une nouvelle armée. Le fils du colonel Gaddafi fait face à certaines difficultés pour créer le noyau d’une force armée nouvelle avec laquelle il compte revenir à Tripoli. Cependant, Seif Al-Islam Gaddafi dispose …

  • 9 décembre

    La Palestine suspend tous ses contacts avec les Etats-Unis et ouvre grand les bras à la Russie

    Il semblerait que la Palestine privilégie désormais la Russie comme médiateur mondial de facto. Par ADAM GARRIE L’Ambassadeur de Palestine à Moscou, M. Hafiz Nofal, a fait une déclaration dans laquelle il déclare que son pays n’engagera plus de pourparlers sur les plans de paix avec les États-Unis. Il a insisté …

  • 9 décembre

    Jong-un : «Il n’y a pas d’Etat israélien pour qu’El-Qods soit sa capitale !»

    La plus forte réaction à la décision prise par le président américain, Donlad Trump, de déclarer Jérusalem (El-Qods) capitale d’Israël est venue du leader nord-coréen, Kim Jong-un qui a déclaré vendredi qu’«il n’y a jamais eu d’Etat israélien pour que Jérusalem soit sa capitale». Le ministre des Affaires étrangères nord-coréen …

  • 7 décembre

    La mort de Ali Abdallah Saleh au Yémen annonce de grands bouleversements dans le Golfe persique

    La disparition de Ali Abdallah Saleh commence déjà à n’être qu’un souvenir. Aujourd’hui, plus d’un million de Yéménites sont descendus en une manifestation impressionnante pour apporter leur soutien aux Houtis. Le retournement programmé de A.A Saleh contre ses alliés Houtis était la carte maîtresse aux mains de l’Arabie Saoudite, des …

  • 6 décembre

    L’Algérie s’oppose à la décision américaine de reconnaître El Qods comme capitale d’Israël

    L’Algérie qui a pris connaissance avec une « très grande préoccupation » de la décision de l’Administration américaine de reconnaître El Qods Echarif comme capitale d’Israël, a dénoncé mercredi « avec force » cette grave décision en ce qu’elle constitue une « violation flagrante » des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de la légalité internationale.  …

  • 6 décembre

    Le Premier ministre du Liban annule sa démission et met en garde contre «un dangereux précipice»

    Un mois après une annonce choc faite depuis l’Arabie saoudite qui avait pris de court le Liban et la communauté internationale, le Premier ministre libanais Saad Hariri est revenu sur sa démission. La France organisera une réunion de soutien au pays. Après avoir annoncé sa démission à la surprise générale …

  • 6 décembre

    Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

    Le président américain Donald Trump a reconnu mercredi « officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël », rompant avec des décennies de diplomatie américaine et internationale. « L’heure est venue pour les États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël », a déclaré Donald Trump lors d’une conférence de presse. « Après plus de deux décennies de dérogations » …

  • 2 décembre

    Le Grand Jeu se déplace en Afrique

    Après avoir sécurisé le grand corridor stratégique reliant le plateau iranien à la mer Méditerranée, afin d’éviter une désintégration de la Syrie en tant qu’État-nation et la propagation du chaos jusqu’aux marches méridionales de la Russie, Moscou s’est à peu près assuré l’usage de bases aériennes et navales en Égypte …