Accueil / Actualités / L’Algérie hausse le ton : «L’ONU doit mettre fin à la colonisation en Afrique !»

L’Algérie hausse le ton : «L’ONU doit mettre fin à la colonisation en Afrique !»

L’ambassadeur d’Algérie auprès de l’ONU à New York, Sabri Boukadoum, a appelé, dans un discours ferme, la communauté internationale à assumer ses responsabilités et à parachever le processus de décolonisation du Sahara Occidental.

En plus d’avoir rappelé les fondamentaux de la question du Sahara Occidental, en précisant qu’il s’agissait bien d’un territoire non autonome, de la dernière colonie en Afrique, l’ambassadeur Boukadoum a réaffirmé que la résolution de ce conflit passe nécessairement par l’exercice par le peuple du Sahara Occidental de son droit inaliénable à l’autodétermination et dans le strict respect de la doctrine onusienne en matière de décolonisation.

Le mandat de la Commission onusienne est de compléter une mission encore inachevée, celle d’éradiquer le colonialisme et non de chercher à lui trouver des justificatifs car il n’y en a tout simplement pas, a-t-il déclaré, comme il n’y a aucun effet positif au colonialisme.

Il a tout de même appelé les deux parties au conflit, le Maroc et le Front Polisario, à reprendre les négociations directes, sans délai, sans conditions préalables et de bonne foi, comme le leur demandent le Conseil de sécurité de l’ONU et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine.

L’ambassadeur d’Algérie a également insisté sur les décisions de l’Union africaine, notamment celle adoptée par le Conseil de paix et de sécurité en mars 2017, reflétant l’engagement effectif de l’Organisation continentale à résoudre ce conflit opposant désormais deux de ses Etats membres en toute conformité avec les dispositions de son acte constitutif.

Il a souligné l’appui de l’Algérie à la mission du nouvel envoyé personnel du SG/ONU, l’ancien président allemand Horst Kohler, et au SG de l’ONU, Antonio Guterres.

Source : AP

À propos LC

Voir également

Une télévision israélienne montre des images d’un camp d’entraînement de l’Etat islamique à la frontière israélienne

Il semble qu’Israël tente de combler une lacune que nous avions soulevée à maintes reprises. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *