Accueil / Actualités / L’ambassadeur du Qatar reçu au ministère des AE : vers une médiation de l’Algérie ?

L’ambassadeur du Qatar reçu au ministère des AE : vers une médiation de l’Algérie ?

Le secrétaire général du ministère algérien des Affaires étrangères, Hassan Rabhi, a reçu aujourd’hui en audience l’ambassadeur qatari en Algérie Ibrahim Bin Abdelaziz As-Sahlaoui. Une déclaration publiée par le ministère des Affaires étrangères indique que la réunion de samedi «a porté sur les relations bilatérales et les moyens de les renforcer, en plus des questions d’intérêt commun». Cette rencontre intervient dans un contexte de crise profonde entre les Etats arabes suite à la rupture des relations diplomatiques avec l’Etat du Qatar qui a été décidée, lundi dernier, par l’Arabie Saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, l’Egypte, accusant Doha de soutien aux groupes terroristes, la promotion d’idées extrémistes et l’ingérence dans les affaires des autres pays.

D’autres pays se sont joints à cette décision de rupture des relations diplomatiques avec le Qatar, à l’instar du gouvernement intérimaire de l’est de la Libye, du Yémen, des Maldives, de Maurice, de la Mauritanie et des îles Comores, tandis que la Jordanie a décidé de réduire le niveau de représentation diplomatique avec le Qatar, de même que Djibouti, alors que le Sénégal a rappelé son ambassadeur à Doha pour consultations.

L’Algérie a affirmé dès le début de la crise la nécessité de respecter la souveraineté nationale des Etats et la non-ingérence dans leurs affaires intérieures, exprimant sa confiance en la sagesse de surmonter la crise actuelle entre les Etats du Golfe.

Une déclaration publiée par le ministère des Affaires étrangères, mardi dernier, a indiqué que l’Algérie «suit avec un grand intérêt la détérioration des relations entre certains des Etats du Golfe et les pays de la région et son impact sur l’unité et la solidarité du monde arabe». Le MAE algérien a appelé au «nécessaire respect du principe de bon voisinage et de non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats et le respect de la souveraineté nationale en toutes circonstances», soulignant que «l’ensemble des pays ont appelé les pays concernés à poursuivre le dialogue bilatéral comme seule voie pour résoudre leurs différends qui peuvent affecter naturellement les relations entre les pays».

Source : AP

À propos LC

Voir également

Une télévision israélienne montre des images d’un camp d’entraînement de l’Etat islamique à la frontière israélienne

Il semble qu’Israël tente de combler une lacune que nous avions soulevée à maintes reprises. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *