Accueil / Actualités / La Présidence affirme son opposition au recours à l’endettement extérieur (Vidéo)

La Présidence affirme son opposition au recours à l’endettement extérieur (Vidéo)

En conclusion du Conseil des ministres et comme le veut l’usage, le président Bouteflika a pris la parole pour faire part de ses observations et orientations quant au contenu de la copie présentée par Abdelmadjid Tebboune.

 Le propos du chef de l’Etat est marqué par une tonalité économique forte qui traduit une prise de conscience au plus haut niveau de l’état de la crise économique qui, soulignera-t-il« s’installe dans la durée et nous impose des défis majeurs exigeant notamment la dynamisation des réformes à mettre en place »

 Face à cette situation, le président Bouteflikaa souligné la nécessité de poursuivre la mise en œuvre de la politique de rationalisation budgétaire, adoptée l’année dernière pour redresser les finances publiques à l’horizon 2019.

 En outre, et pour ne pas trop impacter les programmes publics d’investissements, le président Abdelaziz Bouteflika a invité le Gouvernement à promouvoir des financements internes non conventionnels qui pourraient être mobilisés pendant quelques années de transition financière.

Mais en dépit du caractère sévère de cette crise, le président Bouteflika, met en relief la nécessité de préserver la souveraineté économique du pays et cela en affichant ouvertement son rejet du recours à l’endettement extérieur.

De même qu’il iniste aussi sur l’urgence à réduire davantage le volume des importations de biens et de services afin de préserver les réserves de changes du pays.

En parallèle à cette démarche ayant pour finalité de préserver les finances du pays, le président Bouteflia a demandé au gouvernement de poursuivre la mise en place  du nouveau modèle de croissance mis sur rails par le gouvernent Sellal, l’année derniere.

De privilégier surtout sur le volet relatif aux réformes bancaires, fiscales et l’amélioration du climat d’investissement.

 Malgré la crise et son impact sur les capacités de l’état le président Bouteflika réaffirme son attachement à la justice sociale et à la solidarité nationale, en tant que valeurs cardinales, suggérant néanmoins au gouvernement à une plus grande rationalisation de cette politique sociale, y compris par un meilleur ciblage des subventions publiques.

Enfin, le chef de l’État a appelé le Gouvernement à une solidarité totale dans l’action gouvernementale, à une politique efficace de communication en direction de l’opinion publique, et une concertation continue avec ses partenaires économiques et sociaux.

Source : Algerie1

À propos LC

Voir également

L’Algérie alerte la Tunisie sur un trafic d’armes en provenance de Libye

Les autorités algériennes ont mis en garde les services de sécurité tunisiens de l’existence d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *