Accueil / Actualités / Les États-Unis se préparent à mettre des bombardiers nucléaires en alerte 24 heures sur 24

Les États-Unis se préparent à mettre des bombardiers nucléaires en alerte 24 heures sur 24

«C’est une nouvelle étape pour nous assurer que nous sommes préparés» : pour le chef d’état-major des forces de l’air américaines David Goldfein, il s’agit d’une mission incontournable.

Dans une interview au journal américain Defense One, il a révélé que les préparatifs étaient déjà en cours pour que soient mis en état d’alerte permanent des bombardiers B-52.

Capables de transporter des charges nucléaires, ils seront ainsi toujours prêts à décoller en l’espace de quelques minutes. Ces appareils n’avaient pas été mis en état d’aptitude opérationnelle permanente depuis 1991.

L’ordre pourrait être donné par le général John Hyten, commandant du United States Strategic Command ou par le général Lori Robinson, commandant du United States Northern Command et des forces aériennes de l’Amérique du Nord, selon Defense One, qui ne donne pas de date précise.

La décision a été prise sur fond du «développement rapide de l’arsenal nucléaire de la Corée du Nord», d’après David Goldfein et d’autres hauts responsables de l’armée américaine cités par le journal qui, de son côté, n’hésite pas à souligner «l’approche belliciste du président Trump à Pyongyang». La hausse du potentiel militaire russe est également citée.

 

«Le monde est un endroit dangereux, il y a aujourd’hui des gens qui parlent ouvertement de l’utilisation d’armes nucléaires», affirme aussi le chef d’état major des forces armées américaines. «Il n’a jamais été si important de bien assurer cette mission», ajoute-t-il.

Ayant visité des bases aériennes américaines pour appuyer la nouvelle mission des B-52, il a incité les troupes à chercher de «nouvelles façons» d’utiliser des armes nucléaires pour des missions de dissuasion, mais aussi de combat. Il a pourtant noté qu’il n’était pas sûr que la mise en alerte permanente des B-52 aiderait à dissuader des adversaires potentiels des États-Unis. «Ca dépend de qui on parle», confie-t-il à Defense One.

 

De plus, les États-Unis vont déployer 12 avions de combat furtifs capables de porter des armes nucléaires sur la base aérienne de Kadena, sur l’île d’Okinawa.

12 chasseurs polyvalents dernier cri F-35A seront déployés sur la base américaine de Kadena située sur l’île d’Okinawa au Japon, a annoncé mardi l’agence d’information Kyodo, citant un communiqué officiel du Commandement du Pacifique des États-Unis.

Début novembre, les avions et un effectif d’environ 300 hommes seront transférés au Japon depuis leur base de l’Utah.

Ils resteront au Japon au moins six mois dans le cadre du système de rotation.
SOURCE: sputnick

À propos LC

Voir également

Mohammed VI affame son peuple : 15 décès dans une distribution alimentaire

Au moins 15 personnes ont été tuées et 5 autres blessées dimanche dans une bousculade …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *