Accueil / Actualités / Pyongyang menace les USA de l’«arme nucléaire la plus puissante» s’ils ne se replient pas

Pyongyang menace les USA de l’«arme nucléaire la plus puissante» s’ils ne se replient pas

La Corée du Nord a déclaré, jeudi 1er juin, via un média public, que les États-Unis devaient retirer leurs troupes de la région, sinon la confrontation militaire finirait par une destruction nucléaire.

L’agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a publié un article dans lequel un fonctionnaire responsable de relations intercoréennes a critiqué les initiatives militaires américaines dans la région, prévenant que les États-Unis pourraient faire face à l’« arme nucléaire la plus puissante ».

« Il vaut mieux que les États-Unis fassent un sage choix, bien que tardivement, avant d’être enfoncés dans le déshonneur, comprenant clairement que le temps, la justice et la victoire finale appartiennent à la République populaire démocratique de Corée qui possède l’arme nucléaire la plus puissante », affirme-t-il dans l’article.

Les États-Unis ont déployé un groupe naval de guerre, y compris trois porte-avions, dans la région de la péninsule de Corée en réponse à un possible sixième test nord-coréen d’armes nucléaires, ce que le Président Donald Trump a promis de prévenir.

La Corée du Nord affirme qu’elle ne développe la technologie nucléaire qu’à des fins dissuasives. Le pays possèderait environ 20 ogives nucléaires ainsi qu’un vaste arsenal de missiles balistiques. Des analystes estiment que la Corée du Nord ne sera pas en mesure de produire un missile nucléaire intercontinental avant 2020.

Toutefois, le pays communiste est capable de lancer des attaques nucléaires contre des pays voisins, y compris la Corée du Sud et le Japon, dont les deux abritent des installations et du personnel militaire américains.

Source : Sputnik

À propos LC

Voir également

Une télévision israélienne montre des images d’un camp d’entraînement de l’Etat islamique à la frontière israélienne

Il semble qu’Israël tente de combler une lacune que nous avions soulevée à maintes reprises. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *