Accueil / Actualités / Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

Le président américain Donald Trump a reconnu mercredi « officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël », rompant avec des décennies de diplomatie américaine et internationale.

« L’heure est venue pour les États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël », a déclaré Donald Trump lors d’une conférence de presse. « Après plus de deux décennies de dérogations » à une loi américaine de 1995 imposant le déplacement de l’ambassade, « nous ne sommes pas plus près d’un accord de paix entre Israël et les Palestiniens », a-t-il notamment justifié.

« J’ai jugé que l’heure était venue de reconnaître officiellement Jérusalem comme étant la capitale d’Israël. (…) Alors que les présidents précédents avaient fait cette promesse de campagne, ils ont échoué à l’honorer. Aujourd’hui, je l’honore », a-t-il également dit.

« Les Etats-Unis restent déterminés à aider à faciliter un accord de paix acceptable pour les deux parties », a-t-il ajouté. « J’ai l’intention de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour aider à sceller un tel accord », a martelé le milliardaire républicain. Il a notamment assuré que, si les deux parties se mettaient d’accord sur cette question, les Etats-Unis soutiendraient une « solution à deux Etats ».

« J’ordonne au département d’État de préparer le départ de l’ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem », a ensuite déclaré le président américain. Il a indiqué qu’il enverrait le vice-président Mike Pence dans la région dans les jours à venir.

« Aujourd’hui nous appelons au calme, à la modération, et à ce que les voix de la tolérance l’emportent sur les pourvoyeurs de haine », a-t-il aussi dit lors de son allocution.

Cette décision intervient malgré les vives réactions de pratiquement toute la communauté internationale contre cette initiative et elle rompt avec la ligne observée depuis des décennies par ses prédécesseurs.

La communauté internationale ne reconnaît pas la souveraineté d’Israël sur la totalité de la ville, qui abrite des lieux saints pour à la fois les religions juive, chrétienne et musulmane.

Source ; lorientlejour

À propos LC

Voir également

La Palestine suspend tous ses contacts avec les Etats-Unis et ouvre grand les bras à la Russie

Il semblerait que la Palestine privilégie désormais la Russie comme médiateur mondial de facto. Par ADAM …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *