Accueil / Actualités / Autriche : Pas de travail sans vaccination : un signe annonciateur d’une obligation de vaccination étatique

Autriche : Pas de travail sans vaccination : un signe annonciateur d’une obligation de vaccination étatique

L’organisation mondiale de la santé OMS a pour but d’éradiquer la maladie de la rougeole au moyen de la vaccination d’ici à 2020. Pour atteindre cela, 95% des Européens devraient être vaccinés contre la rougeole. A Graz, la deuxième ville d’Autriche, on est déjà en train de promouvoir la réalisation du quota de l’OMS. En effet, depuis quelque temps on n’obtient ni un emploi ni une place d’étudiant en médecine au centre hospitalier universitaire sans une vaccination contre la rougeole et la rubéole. Selon Andrea Grisold, de la Société autrichienne pour l’hygiène, pour la microbiologie et la médecine préventive, une telle sorte d’obligation de vaccination sera bientôt le standard dans toute l’Autriche. La professeur Madame Grisold est la présidente d’un comité national en Autriche qui est chargé d’accompagner et d’évaluer l’éradication de la rougeole dans son pays.

Klagemauer.TV a rencontré le Professeur Johann Loibner, médecin généraliste et expert en ce qui concerne les vaccinations ; Kla.TV l’a questionné sur l’obligation vaccinale annoncée contre la rougeole et la rubéole. Il considère la rougeole en Europe comme une maladie bénigne qui dure quelques jours et qui ne justifie pas une vaccination obligatoire chez les personnes en bonne santé. En outre une obligation de vaccination est en contradiction avec la Charte des droits fondamentaux de l’UE. Celle-ci définit que toute mesure médicale, donc également des vaccinations, ne doit être effectuée que quand la personne a reçu les informations nécessaires et après son consentement personnel. Le Professeur Loibner estime qu’une obligation de vaccination est quelque chose de dictatorial et totalitaire, ce qui n’a plus lieu d’être à notre époque moderne des droits de l’homme. En outre en ce qui concerne l’obligation de vaccination, pas un mot pour mentionner que les vaccinations ont des effets secondaires. A savoir qu’il existe beaucoup de preuves attestées d’effets secondaires de vaccinations qui peuvent être légers jusqu’à graves, mais aussi mortels. C’est précisément pour cela que, selon le Professeur Loibner, on doit dire stop à toutes les mesures qui aboutissent à une obligation de vaccination générale !

 

Source : Reseauinternational

À propos LC

Voir également

La Palestine suspend tous ses contacts avec les Etats-Unis et ouvre grand les bras à la Russie

Il semblerait que la Palestine privilégie désormais la Russie comme médiateur mondial de facto. Par ADAM …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *